Le 1 juin, saint Justin.

Publié le par Michel Le Fouineur

Né à Naplouse, en Palestine, Justin est d'une intelligence supérieure. Attiré par la philosophie, le problème de l'existence de Dieu se pose à lui de manière aiguë. Finalement, une rencontre capitale avec un vieux philosophe l'amène à l'illumination de son esprit et à la compréhension du mystère chrétien. Tout joyeux, Justin approfondit sa foi en concordance avec sa raison. Il devient professeur, demande le baptême à trente ans et part pour Rome où il ouvre une école de philosophie pour enseigner la "doctrine de la Vérité". Il débat avec les Juifs, écrit des Apologies qu'il adresse aux empereurs Antonin puis Marc-Aurèle, "réfutant les accusations d'athéisme et d'immoralité faites au chrétiens et réclamant des preuves pour les crimes dont on les charge". Avec six de ses étudiants, Justin est arrêté, jugé sommairement car son argumentaire est trop implacable pour les juges. Ils sont flagellés et décapités en 166. L'Antiquité a perdu un de ses plus grands penseurs, l'Eglise un de ses premiers théologiens. Il est le saint patron des philosophes.
Pensée de saint Justin :
"Sans la philosophie et la droite raison, il ne peut y avoir de sagesse pour personne."
¤¤¤¤¤
(source : Directsoir n°160 jeudi 31 mai 2007)

Publié dans saint

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article