Nancy (Lorraine - 54) - orgue Saint-Sébastien

Publié le par Michel Le Fouineur

Restauration de l'orgue de tribune.
Oeuvre de Dalstein Haerpfer.
Classée au titre des monuments historiques par arrêté du 12 mai 1978.
¤¤¤¤¤
Construit entre 1878 et 1881, le grand-orgue de Saint-Sébastien répondait au souhait de la paroisse d'édifier un orgue de prestige. Le choix se porta sur les facteurs d'orgues Dalstein & Haerpfer de Boulai (57).
Considéré comme leur chef-d'oeuvre, il domporte 46 jeux sur 3 claviers et pédalier.
Si l'instrument comporte un grand récit expressif à la parisienne, certains jeux sont indéniablement empruntés à la facture wurtembergeoise et la technoligie générale est nettement celle d'un orgue allemand, avec notamment l'emploi généralisé de sommiers à pistons. Ayant bien assimilé les deux esthétiques, Dalstein et Haerpfer en proposent à Saint-Sébastien une synthèse impressionnante, créant un orgue européen avant la lettre.
A quelques menus détails près, l'instrument est resté dans son état d'origine. Ses qualités sonores sont demeurées intactes, mais la fiabilité du fonctionnement n'était plus assurée. La restauration qui est entreprise ici ne cherche donc pas à revenir à un état antérieur, il s'agit plutôt d'un grand relevage visant à remettre an parfait état les très nombreuses pièces dont est constitué cet orgue, en remplaçant en copie celles qui sont trop usées pour rester fonctionnelles.
Chef-d'oeuvre de la maison Dalstein-Haerpfer, l'orgue de Saint Sébastien de Nancy (Lorraine - 54) est non seulement l'un des plus beaux instruments de Lorraine, c'est aussi un jalon important dans l'histoire de la facture d'orgues européenne dans la seconde moitié du XIXe siècle. A l'échelle de la ville de Nancy, il complète tous les autres orgues symphoniques, tels Saint-Epvre ou Saint-Nicolas, qui sont d'esprit plus français.

Publié dans culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article