Histoire de rire avec Georges Feydeau.

Publié le par Michel Le Fouineur

Georges Feydeau, avec tout le sérieux qui le caractérisait, avait manifesté le désir qu'on l'enterre avec un téléphone dans son cercueil afin, disait-il, de pouvoir prévenir quelqu'un s'il se réveillait. Ayant eu vent du souhait de son talentueux confrère, Georges Courteline fit savoir qu'il désirait, lui, être enterré avec une brosse à habit pour le moment où; bien sûr, il tomberait en poussière !
¤¤¤¤¤
(source : TéléZ)

Publié dans humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article