Saint Anthelme, ce 26 juin.

Publié le par Michel Le Fouineur

(par Defendente Génolini)
Deux années après être entré à la Grande Chartreuse, dans le Dauphiné, le jeune Anthelme en devient le prieur. Il restaure les bâtiments, réorganise l'ordre, crée des monastères de chartreusines. Le rayonnement est immédiat. Le comte de Nevers et de grands seigneurs, entrent dans l'ordre de saint Bruno. Anthelme devient l'ami de saint Bernard. Le Pape Alexandre III en fait l'évêque de Belley et vient lui-même l'ordonner à Bourges. Le nouveau prêlat montre autant d'ardeur qu'en son monastère : la discipline est restaurée, les pauvres sont soutenus, les clercs rappelés à l'ordre quand le célibat ecclésiastique n'est pas respecté. L'empereur Frédéric Barberousse lui donne le titre de "prince d'Empire". Après quinze ans d'épiscopat Anthelme meurt le 26 juin 1178. On lui fait des funérailles triomphales. La tradition rapporte qu'au moment de sa mise au tombeau trois lampes brillèrent soudain dans l'église.
¤¤¤¤¤
(source : Directsoir n° 177 lundi 25 juin 2007)

Publié dans saint

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article