Histoire de rire !

Publié le par Michel Le Fouineur

Un contremaître dépose un peintre fraîchement embauché sur le chantier où il doit commencer une grande façade devant laquelle un échafaudage a été placé la veille. Soigneusement, car le nouveau n'a pas l'air très malin, il lui explique comment bien se servir du rouleau, prendre la peinture, étaler sur le mur... et finit par le laisser, pas très convaincu, car il a d'autres sites à visiter. Une demi-heure plus tard, il repasse devant le chantier et voit une belle surface déjà traitée au bas du mur. Rassuré, le voilà reparti pour un couple d'heures, mais lorsqu'il revient, c'est la catastrophe, en deux heures, la surface peinte n'a pas progressé davantage que lors de la première demi-heure.
- Eh bien, qu'est-ce qui se passe, ça n'avance pas, et pourtant tu avais bien démarré ?
- C'était vrai, répond le nouvel ouvrier, mais au début, le pot était juste à côté, maintenant je dois aller de plus en plus loin pour recharger mon rouleau !
¤¤¤¤¤
(source : TéléZ)

Publié dans humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article