Jeanne d'Arc - Une énigme de l'Histoire.

Publié le par Michel Le Fouineur

Le point de vue du Nancéien Michel Parisse, médiéviste réputé et ancien professeur de la Sorbonne (Paris - France).
- Jeanne d'Arc, princesse de France. Vous en pensez quoi ?
- C'est une vieille affaire qui a déjà été discutée 20.000 fois, une hypothèse qui n'est pas totalement satisfaisante. En Lorraine, son plus grand avocat est François Heller qui défend également l'hypothèse de Jaulny. Pour moi, le plus simple est de rester fidèle à la légende et de s'appuyer sur les sources historiques connues. "Jeanne d'Arc", le dernier livre de Colette Beaune, qui s'imprègne du contexte de l'époque, me semble le plus assuré. Mais bon, les historiens peuvent discuter des siècles, ils ne se mettront jamais d'accord. Comme pour toutes les grandes énigmes comme par exemple le Masque de fer. Il faut donc rester prudent.
- Comment expliquer l'intérêt porté à Jeanne d'Arc ?
- Par le rôle politique qu'on lui a fait jouer au XXe siècle, elle est devenue la deuxième patronne de la France. Elle bénéficiait d'un culte et d'une révérence particulière. Et puis, il y a l'aspect merveilleux : une jeune fille à la tête des armées de France... Cela marche bien. A partir de là, plein de questions se posent. Certains s'interrogent : comment une simple paysanne pouvait-elle relier Vaucouleurs à Bourges, effectuer 500 km à cheval ? Pour eux, cela fait forcement d'elle une noble. D'autres vous répondront que toutes les paysannes de l'époque montaient à cheval.
- Finalement, le débat semble aussi ouvert que clos...
- Toutes les interprétations sont possibles. Des sujets comme cela n'en finissent jamais. Mais c'est réglé. Toutes les sources ont été étudiées et analysées. Dernièrement, il a été question de faire une analyse ADN de Jeanne d'Arc sur le bûcher. Il s'agissait d'une plaisanterie qui a fait rire tout le monde.
¤¤¤¤¤
(source : est magazine du dimanche 9 09 2007)

Publié dans Lorraine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article